Le Site d'un Ange nommé Izual

Le granite :

Ses minéraux constitutifs sont principalement du quartz, des micas (biotite ou muscovite), des feldspaths potassiques (orthoses) et des plagioclases.

Le granite est une roche acide (riche en silice) et dense (densité moyenne : 2,7)

Le Quartz

2 types de Quartz :
La structure cristalline est hexagonale à haute température (quartz β, groupe d'espace P6421 ou P6221), trigonale à basse température (quartz α, groupe d'espace P3121 ou P3221).

L'enroulement des hélices de tétraèdres SiO4 peut se faire dans les deux sens, gauche ou droit, ce qui explique les deux groupes d'espace pour chacun des polymorphes, β et α.

Sa densité calculée est 2,65 g/cm3.

Très dur (7 sur l'échelle de Mohs), le quartz α cristallise au-dessous de 573 °C et le quartz β entre 573 °C et 870 °C à la pression atmosphérique au niveau de la mer.
À 573 °C, le quartz α (polymorphe de basse température) se transforme en quartz β (polymorphe de haute température). C'est une transformation displacive

Contrairement à la phase α, la phase β n'est que très peu piézoélectrique.

Quartz tétraedre avec la friction donne une charge electrique
ceux qui se chargent négativement appellé Levotour
ceux qui se chargent positivement appellé destrotour
Pierre ponce pour isoler les 2

Saqquarah et Theotihuacan sont composé chacun de granite et granite de Turah ( riche en quartz ) pour le premier et de Micas pour la deuxième

La Birefringence
La biréfringence est la propriété physique d'un matériau dans lequel la lumière se propage de façon anisotrope. Dans un milieu biréfringent, l'indice de réfraction n'est pas unique, il dépend de la direction de polarisation de l'onde lumineuse.
Un effet spectaculaire de la biréfringence est la double réfraction par laquelle un rayon lumineux pénétrant dans le cristal est divisé en deux.
Lorsqu'on parle de biréfringence, on sous-entend en général biréfringence linéaire, c'est-à-dire qu'on considère les indices de réfraction pour des ondes polarisées rectilignement.
Par analogie, on utilise parfois l'expression biréfringence circulaire pour désigner l'activité optique.
En effet, ces deux phénomènes peuvent se décrire de manière très similaire, mais ils ont des origines microscopiques différentes.

Voir Prisme de Nicol

L’effet Faraday est une biréfringence circulaire ou pouvoir rotatoire qui apparaît si on applique un champ magnétique statique ou de basse fréquence parallèlement à la direction de propagation du rayon lumineux. La biréfringence créée est proportionnelle au champ magnétique.
On parle alors de biréfringence magnétique circulaire.
Cet effet est utilisé dans les isolateurs de Faraday, ou diodes optiques en télécommunications.

Effet Faraday
Robert Andrews Millikan
Compton
Constante de Planck
Loi de Biot