Le Site d'un Ange nommé Izual

Insertion

Jusqu'à ce jour, entouré j'étais, mais seul dans ce monde qu'était le mien et j'ai pu voir pour la première fois une maison, une famille, deux lumières rayonnantes comme l'était mon ancien monde, on m'a propulsé dans ce nouveau systeme remplis d'étoiles diverses et variées, étonné de cette ambiance calme et sereine, loin tres loin des confins de cet univers où on m'avait stocker.
Eh oui c'est une famille, c'est quoi une famille parce qu'au final j'ai pas eu le temps de comprendre cette notion moi, mon univers a explosé avant que j'ai pu comprendre qu'il en s'agissait d'un. Ma vie est un puzzle, petit morceaux qui appartient à je ne sais pas quel dessin, qui suis je pour qu'on me balade d'un endroit à un autre, un coté même pas naturel, trop calculé, immatériel , il y a décidément des mots que j'ai du mal à m'approprié, on dirait un objet parmis d'autres et de se dire qu'on fait parti du même univers... mais je viens pas d'ici moi, encore un "faux semblant"
Donc me voilà dans un milieu plus agréable, plus serein, fini cet endroit où tu sais pas ce que tu fais la, comme paumé a érrer dans un labyrinthe, on a posé la dalle pour qu'on puisse monté les briques qui vont me construire, une certaine nostalgie d'un monde qu'était le miens, la première page d'un manuel de construction qui s'ouvre, regarde chaque jour pour percer une réponse à ce que je suis et que dois je faire ?
Du coup me voila avec un nouveau décor, pas la même ambiance, y trouverai je de l'amour et des calins comme il en existait dans mon monde ? Il y a t'il une raison à tout ca ? existe t'il aussi dans ce monde cet endroit sans vie, pleine de solitude, sombre caché comme le mien ? Ca fait tout de même du bien de retrouvé des couleurs plus joyeuse, un air frais plus naturel sans intention que de sortir d'une boite où l'on est habitué a rester enfermé. Ca reste biensûr loin d'être sans question puisque j'ai été inséré, placé, déplacé, incorporer, coller, fixer à ce nouvel univers, serait ce un nouveau chez moi ? vais je rester la longtemps ?
C'est dingue de se dire que tel un animal sauvage on va devoir apprendre à faire confiance à son nouvel environnement, prendre ses repères et établir une vie qui va se construire de jour en jour, dans l'espoir que tout ne se détruise pas tel un château de cartes, cette explosion qui m'avait a l'époque expulsé au fin fond du monde...un animal qui regarde chaque détails afin d'en juger la dangerosité pour sa vie, faut il le faire ou pas ? a quoi tout ce qui m'entoure sert ? avantage ou plutôt risque potentiel ? ce sentiment qu'on vient de me relacher dans un nouvel environnement...
Enfant, objet, famille, environnement, règles, apprentissage, observation, analyse, voilà que la vie devient un jeu de questions réponses, on compte les points ?