Le Site d'un Ange nommé Izual

Tu brûle d'une peine infinie
Seule là haut tu pleures
Tous les jours je te regarde aux même heures
Et même loin j'entends ton cri

Pleure mais pleure pas sans moi
Et chaque fois que tu pleures
Le ciel change de couleur
Et moi sous mes larmes je me noie

Triste est le soleil qui sous la lune
Pleure son chagrin le plus profond
Pleure son chagrin sans aucun son
Triste est le soleil dans la nuit brune

Mais si tes larmes sont couleur d'or
C'est qu'à nos yeux nous on t'adore
Seul là haut tu pleures d'une peine infinie
Mais chaque fois on te remercie d'être en vie.

Partager sur Facebook